A l'occasion de notre soirée des 18 ans du GE 47 33, Le Republicain nous à consacré un article

Cet article comprend un bref retour sur notre historique, nos chiffres clés et notre forte croissance ainsi que nos projets en cours et futurs.

 

(Vous pouvez cliquer sur les photos pour lire le texte).  


Article du SUD OUEST Villeneuve-sur-lot

Lot-et-Garonne : le GE 47 embauche pour l’industrie

Le GE 47 est une agence d’emploi particulière créée par un groupement d’entreprises en manque de main d’œuvre qualifiée

L’équipe de Boss 47 part des besoins de l’entreprise pour recruter les intérimaires


L’équipe de Boss 47 part des besoins de l’entreprise pour recruter les intérimaires.

Le GE 47 est une exception dans le monde de l’agence pour l’emploi…La structure affiche des résultats à faire pâlir d’envie les autres structures dans ce domaine avec des taux d’embauche définitive à 85 et 90%… Son secret ? Partir des besoins en entreprise. Car Boss 47 a été créée depuis Marmande, par un groupe d’entreprises en manque de main d’œuvre et insatisfait des structures pour l’emploi déjà existantes : "Nous sommes une association. Nous ne sommes pas là pour faire du chiffre, qu’il soit pécunier ou humain, explique Monique Gauthier directrice générale. Notre seul objectif est de satisfaire les besoins des entreprises membres" Car Boss 47 travaille exclusivement pour les adhérents au groupement d’employeurs dont elle émane : "Une grande partie de notre travail est de connaître parfaitement ceux qui ont besoin d’embaucher. Nous, nous partons des entreprises pour aller vers le demandeur d’emploi", ajoute Monique Gauthier.

Des secteurs en demande

Une mission pas si simple, dans des domaines d’activité tels que la métallurgie, l’aéronautique ou encore l’agroalimentaire "où la plupart des métiers dits manuels ont changé et se sont transformés en métiers bien plus techniques que physiques, aujourd’hui. Résultat, on manque de gens compétents", souligne Monique Gauthier. Mais l’agence se charge aussi de la formation si besoin. En 2016, 285 offres d’emploi ont été ainsi traitées et deux tiers des postes pourvus : "A ce jour, j’ai encore une cinquantaine d’offres d’emploi en attente faute de personne qualifiée.C’est pour cette raison qu’en 2018, notre objectif principal est la formation." Car Monique Gauthier pose un constat sans appel et plutôt pessimiste sur les années à venir : "La pyramide des âges est élevée dans l’industrie en France. La moitié des salariés est proche de la retraite d’ici les quelques années qui arrivent. On espère ainsi mettre en place une réelle filière de la métallurgie en Aquitaine." Un projet observé de près du côté du Conseil régional.

L’intérim en plein boom

Jusqu’à présent, le GE 47 se focalisait sur les offres en CDD et CDI. mais il s’est diversfié désormais avec l’intérim : "Le groupement a constaté que beaucoup d’entreprises membres, et notamment les PME, ne faisaient pas appel à des contrats intérimaires même si elles en avaient besoin car non seulement les coûts étaient trop aléatoires mais bien souvent également, les entreprises étaient peu satisfaites des personnes qu’on leur envoyait." Il y a deux ans se créait la filiale Boss 47. Et en appliquant la même recette que pour les embauches pérennes, cette nouvelle entité a pris rapidement son essor . 80 entreprises du groupement y ont fait appel, avec 250 intérimaires employés avec pour certains, des CDI à la clé.

Article du Sud-Ouest  Villeneuve publié par Annabel Perrin

 

Pour lire l'article sur le site du Sud ouest : cliquez sur le lien :


Lundi 11 décembre : 1 ère Signature de partenariat entre le GE 47/33 et le lycée des métiers du Sud Gironde


Télécharger
Article du Sud Ouest GE 33
Convention de partenariat entre le GE 47/33 et le lycée des métiers de Langon
Sud Ouest.GE33.pdf
Document Adobe Acrobat 831.3 KB

M. Pezzini et M. Courtabessis, Président et Vice-Président du Groupement d’Employeurs 47/33 et M. Jean, Proviseur du lycée des métiers du Sud Gironde ont signé une convention de partenariat lycée – groupement d’entreprises, en présence de M. Suzanne, Sous-préfet de Langon, de Mme Mette, Député de la 9ème circonscription de Gironde et de Mme Lamarque, Conseillère Régionale. 

  

Cette convention témoigne de la volonté commune de développer les relations lycée et entreprises :

  • de mieux faire connaître et comprendre les métiers des secteurs industriels,électrotechnique, maintenance, chaudronnerie, métallurgie, aux élèves
  • de mobiliser les entreprises sur l’accueil des stagiaires

 

De plus cette démarche a pour objectifs de :

  •  organiser des rencontres entre les entreprises et les jeunes étudiants
  •  faciliter le recrutement des diplômés
  • développer la formation continue dans les domaines dont les entreprises ont besoin, il n’existe pas de formation continue en Sud Gironde, le GE 47/33, le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine au travers des lycées ont à cœur de développer la formation continue aux services des salariées et des demandeurs d’emplois du territoire.

Article Sud-Ouest Langon : Mutualiser pour offrir des emplois pérennes

Télécharger
Mutualiser pour offrir des emplois pérennes
Un groupement d’entreprises qui œuvre à proposer des emplois dans la région, le tout sous statut associatif… Une idée innovante qui porte déjà ses fruits.
article Sud Ouest Langon.pdf
Document Adobe Acrobat 638.2 KB

Le presse communique sur les actions du Groupement d'employeurs très actif dans l'activité économique locale

La presse communique sur les actions en faveur de l'emploi et du développement économique du groupement d'employeur


Article du Petit Bleu sur les contrats d'avenir négociés auprès des employeurs locaux

Bien ancré dans le département, avec 240 entreprises adhérentes, le GévoluE met en place des parcours pour les salariés débouchant sur des certifications ou des diplômes. Il a noué des partenariats avec le Greta, la chambre de métiers ou des établissements comme Sud Management ou le lycée De Baudre à Agen, avec la création d'une formation en aéronautique, niveau BTS.

Télécharger
Suite de l'article du Petit Bleu en téléchargment
__www.petitbleu.fr_article_2016_05_04_53
Document Adobe Acrobat 628.1 KB

Le Groupement d'employeurs 47 mise sur la formation dans l'emploi

Né en 2000 d'une initiative d'entrepreneurs marmandais, le Groupement d'employeurs du Lot-et-Garonne met des salariés à disposition des entreprises.


L'association loi 1901 à but non lucratif s'est ensuite étendue à tout le territoire. Poussé par son succès, un deuxième groupement émerge en 2007 : le GévoluE, spécialisé dans l'insertion par la qualification. Les plus-values du GévoluE pour une entreprise sont nombreuses : «Nous sommes des spécialistes de la formation dans l'emploi, notre mission est de mettre en place des contrats de travail en alternance avec un centre de formation local dans de nombreux secteurs où on note un manque de salariés formés, tels que la maintenance, la métallurgie…

Nous intervenons en tant qu'employeur et effectuons un véritable tutorat d'entreprise par le biais du suivi des alternants, mais aussi des tuteurs techniques tout en continuant à maîtriser les coûts », résume Perrine Franchomme, chargée de mission au GévoluE.

 

Près de 350 salariés ont ainsi été embauchés en contrat avec le GévoluE et sont suivis tous les mois dans les entreprises lot-et-garonnaises. La moitié de ces salariés ont moins de 26 ans et sont, pour la plupart, demandeurs d'emploi. «Nous intervenons auprès d'un public en reconversion ou avec peu d'expérience professionnelle, souhaitant approfondir ses connaissances dans son propre secteur d'activité», ajoute Perrine Franchomme.



Rôle du GE 47 33 dans l'économie du département

Article du républicain


Bois Dexter fait appel au Groupement d'employeurs pour son développement et le recrutement

article du Républicain.

Le GE fête ses 15 ans à Ste Bazeille

Article de Sud Ouest


La remise des Diplômes en présence du GE 47 33

Article de Sud Ouest



10 ans du GE 47


Assemblée Générale 2015



Le groupement d'employeurs... version rock !